pucerons momiji bonsai shopFaux. Les pucerons sont en premier lieu attirés par les arbres appétents, dont la sève circule fort et est riche en azote. On associe les pucerons aux arbres faibles plutôt parce que, si leurs piqûres ne posent pas trop de problèmes à un bonsai en pleine forme, un arbre un peu faible peut être considérablement atteint par ces attaques, ses mécanismes de défenses étant réduits.
Quoi qu’il en soit, les invasions de pucerons sont naturelles et font partie de la vie végétale; il est impossible de les éradiquer complètement.

Si les traitements à base de savon noir donnent des résultats assez peu probants, il est par contre possible de limiter les apports d’azote trop tôt dans le printemps (cela donne à la sève de vos bonsai une odeur plus attirante et favorise les invasions), ainsi que de maîtriser les colonies de fourmis qui travaillent en symbiose pour protéger les pucerons et profiter de leurs déjections.

Une grosse partie des colonies de pucerons peut également être supprimée en les écrasant avec les doigts. Cela n’est certes pas très agréable mais a le mérite d’être directement efficace.
A base d’eau de mer, l’engrais Fertil’Océan est également connu pour aider à repousser les pucerons en pulvérisation sur le feuillage, ainsi que l’huile de neem et le purin d’ortie. Le liquide à jin permet également de réguler cet insecte.