griffoir à racines ryuga momiji bonsaiRempoter un arbre est une étape important dans la pratique du bonsai. En règle générale, le rempotage se fait au printemps. Il est possible de rempoter les bonsai à l’automne mais dans ce cas, il est préférable d’avoir de quoi les protéger totalement du gel durant l’hiver et surtout les premières gelées automnales.

La météo étant de plus en plus incertaine, de manière générale, si vous débutez ou n’avez pas trop de connaissances techniques, ou si vous habitez dans des endroits aux hivers rigoureux, autant attendre la fin de l’hiver pour rempoter votre bonsai, lorsque la sève recommence à circuler et les bourgeons se mettent à gonfler. Attention de bien attendre que les risques de grosses gelées soient écartés.

Si les feuilles ou les chandelles ont commencé à pousser et s’ouvrir significativement, il est alors trop tard pour rempoter.

Dans le cas des arbres à fleurs, on attendra de préférence la fin de la floraison mais il est également possible de le faire au début du printemps.

Selon les régions, la période des rempotages peut commencer très tôt et s’étaler sur plusieurs semaines. On voit des arbres complètement en feuilles chez certains quand d’autres n’ont toujours pas montré le moindre signe de réveil. Veillez bien à vous adapter à vos arbres et à votre climat, et uniquement à eux. Rempoter trop tôt peut affaiblir les arbres et leur faire faire plus d’efforts que nécessaire pour démarrer ou leur faire prendre des risques par rapport aux gelées. Le bon moment pour rempoter et celui que vos arbres décident.

En attendant, pour patienter si besoin, s’assurer qu’on a bien tout le matériel nécessaire, un choix de pots suffisant pour s’adapter aux besoins et que les substrats sont prêts et tamisés !